La technique de rangement par la joie (et par catégorie) selon Marie Kondo

J’ai cherché pendant longtemps ma méthode à moi. Celle de Marie Kondo m’a séduit de suite. On doit donc d’abord jeter, faire le grand vide. Je vous l’avais dit, j’avais déjà bien commencé mais j’avais le sentiment d’encore Trop Trop et pourtant je ne savais pas comment jeter plus. Marie m’y a aidé en me connectant à ma joie !
Je crois beaucoup à la gratitude, au plaisir (même les petits) et j’essaie d’écouter souvent mon besoin de me faire du bien. Pourtant je n’y avait pas pensé pour faire le tri.

Pour moi le rangement c’est d’abord ranger, organiser et c’est un casse tête qui m’enlève les autres soucis de la tête et pourtant non (même si la manière de ranger est importante). Ranger c’est trouver une place à ce qui reste une fois qu’on a jeté ce dont on a pas besoin. J’ai longtemps cherché le besoin du côté du fonctionnel : mis depuis 1 an ou pas, à ma taille, utilisé récemment, en double ou pas…

La technique de Marie Kondo est simplement de savoir si l’objet vous apporte de la joie ! Brillant car simple et cela répond à un véritable besoin (enfin pour moi), le besoin d’être entouré de choses qu’on aime parce que l’on s’aime (enfin on devrait tous essayer en tout cas).

D’abord il faut réunir tous les objets par catégorie
– les vêtements par typologies : les hauts, les accessoires, les chaussures (ouille ouille)
– les livres
– les papiers
– les petits objets (Komono)
– les objets avec une valeur sentimentale
– les photos

Marie kondo Rangement de mes livres Tous mes livres

Marie kondo Rangement de mes bijoux Tous mes bijoux. J’en avais déjà mis de côté la moitié mais il en restait encore trop

Toutes mes chaussures : toutes saisons ! Même les accessoires de cheveux j’en avais trop :/

Puis prenez chaque objet en vous demandant : « est ce que cet objet me procure du plaisir »

Parfois la réponse est plus complexe : nostalgie (j’en ai eu beaucoup), regrets etc. Bref la réponse est donc « Non pas de joie ».
Pourtant, vous n’arrivez pas à le jeter.

Essayer alors de vous poser ces questions :

  • quand l’avez vous acquis et quelle importance avait-il pour vous à l’époque ?
  • qui vous l’a offert et pourquoi ?
  • son rôle dans votre vie aujourd’hui ?

Il va falloir jeter et vous verrez c’est de plus en plus simple. N’ayant pas les moyens (pas encore pour tout remplacer), j’ai gardé certaines choses qui partiront dès que la nouvelle pièce (surtout pour les vêtements) sera arrivée !

En jetant, j’ai gardé la technique de Marie en disant merci à mes objets (surtout les sentimentaux et les vêtements) en leur disant : « Merci de m’avoir donné  _____ pendant toutes ces années »

Jeter et faire le tri avec Marie Kondo Je n’ai pas eu besoin de grand sac noir car j’avais envie de tout donner … mais pour les objets sensibles je vous le conseille ^^

Et hop dans un grand sac noir fermé pour qu’on ne puisse pas y revenir ou tomber sur quelqu’un qui nous dise « Ah nonnnnn ne le jette pas il est tellement beauuuuu » Attention tentation 🙂

Cliquer sur l’image pour commander le livre, cela me permettra de m’en payer un autre pour l’offrir 🙂

Voici l’exemple de ma garde robe avant et après (sachant que j’avais déjà vidé).

ma garde robe avant Marie Kondo On ne voit pas tout mais il y a 2 grands cartons au dessus avec des vêtements + ma commode + les sacs en bas à droite et en haut.ma garde robe après Marie Kondo J’ai jeté prés de 70% de mes affaires, j’ai pu passer mes robes à droite (initialement cela prenait toute la place au centre). Je suis passé de 10 pantalons à 2 (hors sport), de 30 sacs à 10 (et c’est encore beaucoup) etc

Je vous laisse voir que je n’ai qu’un seul sac avec quelques affaires d’été tout le reste est visible. J’ai même réussi à mettre mes valises et mes draps dans l’armoire (je pense même à mes livres).
Pour les livres, j’en ai gardé 20 je pense (cf avant photo du haut).
Du côté des manteaux : je suis passé de 10 (oui je sais) à 4.
Pour la cuisine c’est moins visible pour vous. Bref je suis bien dans ma maison vidée que je sens heureuse (comme moi).

Le reste de tous mes bijoux après Marie Kondo Moins j’ai de choses et plus j’ai de plaisir à les porter !

J’ai donc jeté entre 50 et 70% de mes affaires et croyez moi il y en a encore beaucoup beaucoup trop 🙁

Donc voici le nombre de sacs que j’ai donné 15 ! (j’en avait déjà donné 6 récemment)(et j’en avais donné 10 l’année dernière)

Ce qui est incroybale c’est que je ne me stop pas. Je continue à mettre dans des sacs quand cela ne me donne pas de joie quand je l’utilise et pour une fois (la première de ma vie) je me donne le temps de remplacer avec de vraies choses qui me plaisent et pas parce que j’en ai besoin.

Et vous, vos affaires vous apportent toutes de la joie ?

Une dose d’amour et de réflexion pour cheminer ensemble


    Comments

    • sysyinthecity

      j’entends beaucoup parlé de cette méthode, il faudrait que je me procure son livre. mais c’est déjà un peu ce que j’ai entrepris mais encore aussi radical que toi 🙂

      • Olivia

        je te rassure, cela fait 2 ans que j’avais commencé à trier, ranger. Elle m’a simplement donné une méthode efficace et qui est en accord avec mes principes de gratitudes et de joie dans le quotidien !

    • AMANY

      je m’y mets!! cette envie me taraude depuis un moment..c’est que c’est nécessaire

      • Olivia

        Oui il faut suivre ses envies et intuitions. Hâte de lire ton retour sur cette méthode et le nombre de sacs en plus de légèreté que tu aura gagné ^^

    • Alexandra

      Coucou Olivia, je trouve cette méthode très intéressante pour au final si j’ai bien compris, ne garder que le beau et l’essentiel… Mais elle dit quoi Marie Kondo pour ma passoire ? ma casserole ?
      Bah oui autant j’avoue que parmi mes vetements, accessoires, livres etc, certains d’entre eux méritent surement de faire un petit tour par la Croix Rouge pour cause d’inutilité certaine, mais par exemple ma table à repasser (que je déteste) avec son copain le fer à repasser (que je déteste tout autant) on est bien d’accord, je suis bien obligée de les garder pour que les vêtements adorés que j’ai gardés ne ressemblent pas à des habits tous frippés 🙂

      Bref, je crois que je vais bientôt m’enquérir de sa méthode pour bien tout comprendre !!!! car certains concepts m’échappent encore à ce stade !!!!

      En tout cas bravo, félicitations, well done, d’avoir réussi à te débarrasser d’autant de choses et je suis sure que pour certaines ça ne devait pas être facile d’y renoncer…moi je serai capable de pleurer pour une paire de chaussures à jeter…

      Heu j’ai besoin de Marie ? ou d’un bon psy ? 🙂

      Alexandra

      • Olivia

        Hihi moi aussi j’ai avoué avoir pleuré alors pas de soucis je comprends.
        Pour les questions techniques, c’est un peu mon soucis : j’ai des choses que je n’aime pas mais pas le budget (encore pour tout remplacer). Par exemple ma vaisselle arhhhhhhh. Mais tu verra qu’on a beaucoup trop de verres et de spatules. J’ai quand même garder des casseroles et autres mais on a changé le fer à repasser et la table je l’ignore un peu j’avoue mais elle me donnera sûrement un jour de la joie si j’ai des fringues que j’ai envie de repasser car je les aime beaucoup non? Courage et Marie est utile mais moi je dirai qu’on a toujours besoin d’un psy ^^ Bon début d’année à toi et bon débarras de tout ce qui ne te mets pas en joie

    • Lucy

      Hello,
      je continue à trier et c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de se séparer de certains objets auxquels on est attaché sentimentalement. La semaine dernière il y a eu des travaux chez moi et nous avons mis pleins de trucs dans les cartons pour les protéger . J’ai commencé ce week end à tout remettre en ordre et je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de choses que je n’ai plus envie de remettre sur mes etageres.
      Pour la table à repasser ou l’aspirateur, je pense qu’il faut plus les considérer comme des objets utiles,qui nous aident à être bien chez nous,bref des compagnons de route.
      Pour les livres j’ai pris conscience il y a qqs années que je n’en pouvais plus de ces énormes étagères remplies à ras bord.Je gardais tous les livres sans exceptions y compris ceux de mes enfants(qui soit dit en passant sont majeurs ) ! Nous sommes de gros lecteurs tous les 4 je te laisse imaginer…Maintenant je lis un romans et je l’offre ou je le vends.Les seules livres que je garde c’est ceux que j’utilise :couture,cuisine,crochet,etc. et une 10 de livres qui me sont chers.
      Bonne soirée

      • Olivia

        Bravo quelle efficacité. J’avoue que cela a été plus difficile que je ne le pensais pour les livres. J’ai aussi gardé mes livres utiles « dev personnel et mon domaine du bien-être » pour les autres j’en ai 5 en attente de lectures (oui j’en avais plus de 30 autant dire que je ne les aurai jamais lu) et 10 que j’aime même si je me sens prête à en donner certains. C’est pratique un déménagement/travaux pour faire le point même si bravo tu as eu le courage de prendre le temps de voir que tu n’en avais pas envie. Beaucoup sont en mode automatique quand ils rangent !
        Bonne semaine et bonne fin de travaux

    • KRiSS

      Tiens c’est une jolie façon de faire, cela me donne envie d’essayer, j’ai tellement de choses qui trainent dans mes placards et qui n’ont pas bougé d’un iota depuis mon aménagement (et donc.. 4 ans!)
      Je sens que je vais en remplir des sacs moi aussi 😉

      • Olivia

        Tu vas voir j’ai l’impression de perdre 1 kilo par sac même si ce n’est pas encore visible sur la balance je sens que j’envoie un bon message à l’univers : je me libère des choses que je n’aime pas et j’attends et j’ai de la place pour du bien, du mieux, de la joie et de l’abondance. Hâte de voir le nombres de sacs !!

    • Aix Parisienne

      Coucou, elle est top sur le papier cette méthode mais je me demande si tu ne finis pas par regretter un article ou si arpès avoir tout bien rangé, trié, tu ne finis pas par aller te faire une belle razzia de fringues toute neuve???? Hate de savoir si tu tiens le coup à long terme en fait…. Je scruterai ça sur ton blog 😉 Bisette !

      • Olivia

        Hihi je t’avoue que je ne suis pas une dingue de shopping, j’aime pas ça (je suis trop grande, trop ronde et rien ne me plait) mais ma prochaine sortie à la Fnac sera intéressante oui (arhhhhh j’ai peur).
        Je compte bien faire un article dans 3 mois et 6 mois pour voir où j’en suis.
        Maintenant je pense surtout que c’est une manière d’être honnête avec soi : je n’ai plus rien à me mettre. C’est encore faux car il me reste des choses mais j’ai conscience que peu de mes fringues me donnent du plaisir (mais j’en ai gardé quand même en attendant de remplacer).
        Rdv dans qqs mois 🙂

    • Florianne

      Bonjour 🙂

      Merci pour cet article ! Je vois en ce moment plusieurs articles sur les blogs sur cette méthode de rangement, et étant de celles qui aiment ranger pour se vider la tête (j’ai une assez petite chambre chez mes parents, et beaucoup de choses à y entreposer), je m’y intéresse beaucoup. J’avais tendance (comme beaucoup de gens, je pense) à tout garder mais il y a quelques années j’ai eu un beau déclic. Ces derniers temps, lorsque je range une partie de ma chambre (la penderie, par exemple), je me demande sincèrement si je vais remettre/réutiliser les choses, et si la réponse est non, alors je jette. Je ne supporte plus quand c’est en désordre, et que mes espaces de rangement sont tous pris par des choses qui ne me serviront jamais alors que ce qui m’est/sera utile n’a pas de réelle place… Je pense avoir déjà atteint un bon niveau mais je pense qu’avec la méthode de Marie Kondo et sa joie je pourrais aller plus loin. Des quelques premières pages de son ouvrage, je comprends qu’on n’a pas conscience de l’effet que le trop plein peut avoir sur nous au quotidien, ainsi que celui d’avoir des objets autour de nous qui ne nous plaisent pas…

      Il y a juste un point qui me perturbe (mais qui sera peut-être, je l’espère, résolu avec la lecture de son livre) : quand on applique sa méthode, on se débarasse de ce qui nous ennuie, nous encombre, le tout dans le but d’acquérir une méthode et une façon de pensée durable (elle insiste beaucoup dessus). Cependant, comme être sûre qu’au magasin (peu importe ce qu’il vend : cuisine, décoration, livres, babioles, vêtements, autre…), on ne va pas acheter quelque chose qui finalement va nous encombrer par la suite ? (le but n’étant pas de renouveler l’expérience des 100 sacs poubelles tous les ans).

      Quoi qu’il en soit, merci pour cet article qui m’a donné la motivation (et ce n’est pas rien) de trier mes vêtements (j’en casse mes cintres à vouloir ranger un mince tshirt tant elle est blindée…)

    • Olivia

      Je t’avoue que j’avais la même peur 🙂 Ce n’st pas expliqué dans le livre car je pense que cela fait partie de l’évolution du processus. Tu verra il faut bien 2 à 4 mois pour vraiment tout passer en revue (jusqu’à la cave!) et pendant ce temps, on est un peu chamboulée donc on achète peu.
      Pour ma part j’ai quasiment tout fini et j’ai gardé des choses car j’avais besoin de remplacer presque toutes mes assiettes et couverts… Avant j’aurai acheté et jeté rapidement. Maintenant j’ai gardé en sachant que cela partirai vite et je prends le temps. Plusieurs fois en magasin j’ai pris et mis dans mon sac, puis 5 mêtres plus loin, j’ai dit non je n’ai pas de joie à l’avoir dans mon sac donc je suis revennu en arrière. J’ai donc racheté 4 assiettes dans des tailles différentes et rien d’autres. J’attends je sais ce que je veux et je comprends que parfois on ne trouve pas de suite. Cela me remet aussi dans la notion d’attente, de plaisir de chercher et enlever ce besoin d’urgences (au fond j’ai des assiettes donc ce n’es pas urgent hein). J’espère que tu arrivera au même principe toi aussi

    • Isabelle

      Très intéressant cet article et tous les commentaires associés. Je suis justement en plein rangement selon la méthode de Marie Kondo: j’ai déjà réglé le cas des vêtements, chaussures et livres. Il faut bien respecter l’ordre préconisé parce qu’en effet, j’ai constaté qu’il était plus difficile de trier les livres que les vêtements. J’ai aussi fait les papiers et là, je pense qu’il faut adapter ses conseils, en France il y a des papiers qui doivent être conservés comme par exemple les bulletins de salaire, donc faire le tri en gardant à l’esprit les obligations légales, Marie Kondo étant japonaise. Personnellement, j’en suis au milieu du processus et le peu que j’ai fait m’a allégée et même mon entourage a remarqué une différence, plus de joie en moi. Donc il se produit quelque chose ! Lorsque je serai arrivée au bout du processus j’ai aussi prévu d’écrire un article sur mon blogue. Pour ceux qui ont peur de rechuter. Marie Kondo est catégorique: si la sélection est basée sur la joie que nous procurent les objets il ne peut pas y avoir de retour au désordre. Le fait de ranger soi-même invite les autres membres du foyer à faire de même. Et l’état d’esprit est acquis pour la suite. Lorsque j’achète quelque chose je me demande si cela me procure de la joie et si j’en ai une réelle utilité. Comme le dit Olivia, ranger permet de faire le point et de savoir exactement ce que l’on veut !
      Bon rangement à tous !
      Bravo pour ce blog que j’ai découvert par Instagram 🙂

      • Olivia

        Je réponds tard mais je suis justement en train de faire le bilan de mon rangement quelques mois après et c’est impressionnant. Ce n’est pas quelque chose pour une fois mais qui change bien littéralement notre rapport aux objets. Je vais refaire un article sur le « vide » (positif) de mon appartement. Il y a eu d’énormes conséquences et certaines assez incroyables. Merci pour les compliments qui me vont droit au coeur. A bientôt

    • Chainay

      Trop fort j’ai du le lire en même temps que toi et faire pareil 🙂

      • Olivia

        Ah le timing parfait est tellement bon 🙂 Alors quelques mois après … quels sont les changements profonds ? Car moi il y en a eu de nombreux. A bientôt ici pour la suite de mes aventures

      • http://www./

        Dorothea, det är klart att man kan ha ”lysningsmottagning”, mycket praktiskt pÃ¥ alla sätt, men det verkar vara fullständingt bortlagt, och fort har det gÃ¥tt dessutom. Synd!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bk to Top