Les 7 raisons qui me donnent envie de porter tous les jours la même tenue : vêtement uniforme ou pas ?

Début 2016, j’ai réussi à faire un immense tri dans mes placards et ma vie. J’ai découvert Marie Kondo et sa vision du tri par la joie. Cela a été un des éléments phares de mon changement de l’année dernière (il y a eu aussi le yoga et mon rapport à la nourriture, j’essaierai de faire un bilan si j’y arrive). Cela aura sûrement été mon déclencheur.

Depuis j’ai l’impression d’avoir vécu 1000 vies en 1 an et je cherche de plus en plus la simplicité. Cela se ressens dans ma manière de m’habiller. Je ne porte quasiment plus que les 4 mêmes vêtements. J’ai donc décidé de passer le cap et de me créer un costume unique (ou presque, je suis encore en réflexion).

Mon métier (de coach et énergéticienne) me demande d’avoir des vêtements confortables car mes séances se passent parfois assises mais aussi autour d’une table (de massage avec mon patient allongé) à faire des drôles de gestes. Je ne suis pas masseuse non plus donc ma recherche de vêtement unique n’était pas un besoin immédiat quand j’ai commencé ce métier.

Pourquoi aujourd’hui j’ai envie d’un vêtement unique ?

  • J’ai réalisé que je ne portais pas 70% de ma garde robe et pourtant elle a été vidé en 2016 à plus de 50%
  • J’ai envie de prendre le moins de décisions possibles chaque jour. En ce moment mon enjeu est de me concentrer sur mon métier et sur mes projets. Je n’éprouve plus de plaisir à choisir ma tenue le matin. Cela ne me donne aucune joie mais beaucoup de stress.
  • Je n’aime pas faire les boutiques (oui c’est possible je vous jure) car il n’y a jamais rien que j’aime ou pire rien n’est à ma taille : trop grande, trop curvy, trop en 8… J’en viens à regretter le temps des couturière. (D’ailleurs si l’une d’entre elle passe par ici, cela m’intéresse, appelez moi !)
  • J’ai envie de simplifier mon image. Hélas les femmes sont souvent (ok tout le temps) jugées sur leurs tenue avant même d’ouvrir la bouche pour parler de leur expertise. J’ai donc accepté cette réalité et je voulais trouver une solution (sachant qu’on ne va pas changer les autres… pas beaucoup d’options donc). En choisissant une tenue unique, il ne peut pas y avoir de déception ou d’attentes. Je neutralise le soucis du départ. Que tu aime ou pas mon uniforme, je ne porterai rien d’autre !
  • Je suis dans une grande période de changement et n’ai pas envie de changer ma garde robe aujourd’hui pour tout rechanger dans 6 mois ou 1 an… alors la simplicité et le petit nombre de pièces à acheter me permettra d’ici quelques temps de changer d’avis (car j’adore ça) et revenir à une capsule wardrobe plus classique. (Capsule : un ensemble de 10 à 20 pièces accessoires compris qu’on mixe en fonction de ses envies)
  • Je n’ai pas envie d’avoir de style en ce moment, hélas en France c’est essentiel d’avoir THE look. Cela devient pour moi une vraie dictature (oui je suis fatiguée donc forcément je ressens les choses plus intensément). Je me suis inspirée de Mathilda Kahl qui a senti cette pression du style. Même si la petite chemise blanche ne me convient pas, j’ai adoré son idée de customisation simple avec un ruban de couleurs.
  • Je m’inspire des plus grands innovateurs de notre époque !

Karl-Lagerfeld-Self-Portrait-Courtesy
Style unique marc Zukergerg steve-jobs-fashion-turtleneck-jeans

On commence par quoi ?

Le challenge commence dès le mois d’avril. Je vais avoir de l’aide d’une conseil en image heureusement car je ne sais pas trop comment réussir à choisir. Voici mon programme pour démarrer :

  1. jeter tout ce qui est trop vieux ou abîmé (ça me déprime les trucs tout cassé)
  2. vendre les belles pièces que je ne mets pas (pour pouvoir financier les rachats)
  3. refaire un grand tri par la joie (comme ici)
  4. réduire à 1 ou 2 couleurs ma garde robe
  5. garder de côté les pièces spéciales : robe de soirées, maillots de bain etc
  6. structurer mon placard avec quelques vêtements pour le week-end (dans un premier temps en tout cas)
  7. choisir mon accessoire de customisation : pour l’instant je penche pour les pins de Marjorie (qui va lancer une grande collection d’ici peu dans son shop)
  8. prendre rdv avec une pro et affiner encore et encore

IMG_20170120_153627_158

Et vous, plutôt style incroyable ou sobre ?

Une dose d’amour et de réflexion pour cheminer ensemble


    Comments

    • Cécile

      Bonjour Olivia, que j’ai aimé ton article ! Et comme je partage ce que tu nous as livré dans ce billet.
      Comme toi, en plein changement de vie et reconversion, l’envie de chercher le look pour la bonne situation…exit ! Et que cela fait du bien de s’alléger. Effectivement, même après un premier tri, il y en a encore à faire ! Si tu as besoin d’une pro pour te conseiller, je peux te recommander quelqu’un de bien ! Bises et belle route.

      • Olivia

        Merci c’est adorable. J’ai déjà un rdv avec quelqu’un mais n’hésite pas à m’envoyer un message avec ses coordonnées car je suis toujours intéressée par agrandir mon cercle de belles personnes talentueuses <3
        Bonne recherche du bon look

    • La fille de l'encre

      Intéressant comme démarche qui me parle bcp. Si j’aime encore les fringues, je n’aime plus que les fringues confortables et dans lesquelles je me sens à l’aise … et comme toi, passer 2 heures à choisir un vêtement ne m’intéresse plus du tout.
      J’ai pensé à un moment que plus j’avais de fringues que j’aimais et que je savais m’aller, plus j’allais gagner du temps le matin. Tu vois du genre où tout va avec tout et hop, c’est simple. Mais finalement, la solution est peut-être d’avoir moins et non plus … A suivre donc 🙂

      • Olivia

        Cela m’intéresse beaucoup de savoir où tu vas arriver dans ta quête car la mienne commence à peine. J’ai tellement réduit que je m’habille déjà presque des mêmes vétements mais je ne les aime pas. Donc je vais faire avec 1 ou 2 tenues pour les 6 mois à venir et on verra ensuite. Pour une fois je suis facilement dans l’instant présent 🙂

    • Clem

      Hello !
      Réduire le nombre de vêtements est assez simple si on arrive à cibler son propre style et ses besoins. j’ai fait appel à une conseillère en image l’année passée pour bénéficier du regard neutre d’une pro sur mon corps et ma garde-robe. Un expérience qui m’a conduite au soulagement : elle m’a aidé à vaincre mes images préconçues de la féminité pour accepter de développer la MIENNE.

      Pour moi, une Femme, c’était une créature pulpeuse, avec une jupe crayon, des talons vertigineux et un rouge à lèvre vermillon. Or, je suis une asperge complexée. Donc malheureuse car incapable de me conformer à mon idéal. Naturellement, je me dirigeais vers un style cowboy urbain mais sans jamais l’oser complètement parce que c’est pas ça, une Femme. Aurélie m’a aiguillée et rassurée, m’a aidée à réaliser que je suis une Femme cowboy et que c’est très bien ainsi !

      Depuis, je trie dans la joie les vestiges de mes fantasmes malheureux et concentre ma garde-robe sur des pièces simples et jolies qui me conviennent.

      • Olivia

        Coucou sexy cowgirl 🙂 Je te rassure moi aussi j’étais en mode fantasme de LA femme … mais je ne supporte pas ou plus les talons. En revanche je continue à aimer les jupes mais en basket bref comme toi je fais appelle à quelqu’un dans ma démarche et j’espère que cela sera concluant c’est demain le repérage shopping hiiiiiiii
        Hiya (c’est un bis de cowgirl j’espère que tu as reconnu)

    • Isa-monblogdemaman

      Je trouve que c’est une super bonne idée. Les vêtements que j’achète rendent rarement ce que j’aimerais sur moi. Du coup, comme toi, je m’habille presque toujours pareil mais de façon complètement NON assumée !

      • Olivia

        Je te rassure c’st le soucis de beaucoup de personnes. Hélas moi avant j’adorai jouer avec mon style, donc cela a été vraiment triste de réaliser que je ne porte que 10 trucs dans ma garde robe. Tu me dira ce que tu va faire ?

    • Miss Zen

      Je ne suis pas encore arriver au vetement unique mais j’ai énormément élaguer et simplifier.
      Je tourne autour de 2 ou 3 couleurs neutres : bleu, noir, gris et des touches de couleur en écharpes/chaussures.
      J’ai aussi une sorte d’uniforme avec une dizaine de tenues et le tout tien dans un petit placard.
      Ca me soulage énormément , ça me simplifie la vie…. Comme toi, je n’en peux plus de cette disctarue du petit look parfait……
      Je cherche encore quelques pièces parfaites : le manteau, la doudoune, une robe pour l’hiver……mais je ne précipite plus dans tout les magasins, j’attends de croiser la route de ce qui me manque

      • Olivia

        Ah tu soulève un point ultra important (d’ailleurs lire tous tes messages d’un coup est une réelle bouffée d’oxygène, de bonheur, d’intelligence et de connexion pour moi) : les pièces importantes. J’ai même pas osé y penser (ouinnnnnnnnnnnnn) car je cherche déjà mes basiques.
        Pour la doudoune j’en ai trouvé une en matière douce chez uniqlo vraiment bien mais pour le reste bref on verra au fur et à mesure. J’ai envie d’un blouson type perfecto en cuir bleu (oui je suis précise dans mes rêves de fringues hihihi)
        Merci encore pour tes commentaires qui me font si plaisir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Bk to Top