Des quoi ??? Des heureux hasards, des moments magiques, des rencontres parfaites, des chances surprenantes… Je vis de plus en plus des expériences qui me prouvent que je suis au bon endroit au bon moment. Une synchronicité, pour moi, c’est un peu un petit remerciement de l’univers / le monde / la vie / Dieu (choisir la mention que vous préférez) qui a envie de vous motiver et de vous dire : « continue, c’est par là, regarde c’est facile ».

Oui, les synchronicités te montrent que les portes sont ouvertes, elles te poussent à croire (en toi, dans les autres, dans le monde) et on ne les voit que lorsqu’on commence à faire attention (je vous avais conseillé de les noter ici et croyez moi, c’est puissant de le faire).

J’avais envie de vous en parler depuis un moment car je suis dans une période intense (tant professionnelle que personnelle, depuis le début de l’année) et j’avoue que les synchronicités m’ont beaucoup aidée à choisir et prioriser.

Vous savez parfois vous vous dites : bon, je vais déménager, c’est ça ma priorité et hop une opportunité de travail, une rencontre amoureuse vient bouleverser votre recherche de nid douillet et de programme de cartons/rangements (d’ailleurs pensez à Marie kondo avant de tout mettre en boites).

Voilà, ma vie c’est un peu cela en ce moment : avoir des projets, des objectifs et beaucoup d’envies (ma life list ici), mais rester souple et accueillir les opportunités et chances qui s’offrent à moi.

Bon, vous voulez des exemples ? Je vais vous parler de ma journée d’hier qui était aussi extra-ordinaire que parfaite et surexcitante.

(pour vous donner le concept, j’organise avec des amies entrepreneuses talentueuses et généreuses des rdv mensuels d’échanges. Il y a eu donc beaucoup de bilans, de demandes, de rires et de synchronicités).

  • « je veux des frites » voilà la première phrase dite par l’une d’elle en s’asseyant dans un café. Hélas, les cuisines sont fermées, pourtant à côté d’elle une jolie nana mange son assiette qui vient d’arriver avec salade et frites. 5 minutes après que l’assiette soit posée sur la table, elle se lève part et laisse toutes ses frites bien chaudes et gratuites. Autant vous dire que mon amie était, non seulement heureuse, mais rassasiée gratuitement ^^
  • « j’ai envie de changer de secteur » : une autre se surprend à assumer une envie de changer de vie professionnelle. Pas de métier mais de secteur, une envie de revenir à ses premiers amours. Hasard ? Une autre autour de la table lui annonce qu’une de ses très proches amies va justement lancer un business là dedans. Les téléphones et sourires d’échange avec un espoir renouvelé.
  • « je n’avance pas assez vite » là, je parle de moi. Je sais bien que de l’extérieur ma vie semble être aussi rapide que le TGV, pourtant j’avoue que je doute et j’ai l’impression que cela n’est pas assez rapide (si je compare avec les investissements temps, soins que j’ai hebdomadairement). Je découvre un livre sur le Kaizen (j’en reparlerai) qui démontre l’importance d’avancer à petits pas pour que le changement soit réel et ancré à jamais !
  • « je ne sais pas si j’arriverai à lancer tous mes projets en même temps » : c’est une vraie problématique pour moi dans un monde où tout le monde n’a qu’un seul projet et moi j’en ai 12. Hier soir, j’ai dîné avec une amie sublime qui vient de ma vie d’énergéticienne et qui s’avère pouvoir m’aider, me rassurer et m’accompagner sur mes projets digitaux O_o (oui c’était ma tête) et mon sourire était tellement grand que j’en ai des courbatures dans la mâchoire aujourd’hui. C’était une double synchronicité car elle m’a rappelé que ce n’était pas incompatible d’être connectée (aux mondes des énergies) et connectée (au wifi et nouvelles technologies) !
  • « j’ai envie de tester un massage énergétique » et, vous le croyez ? La personne à qui j’en parle a été formée par un chaman … autant vous dire que le rdv était pris dans les 10 minutes 🙂
  • « j’ai envie de m’acheter une couverture doudou ». Vous le savez, j’ai vidé la moitié de ma maison (avec la méthode Konmari) et du coup je n’aime pas les cadeaux objets. Vous savez ceux dont vous n’avez pas besoin mais que vous êtes obligée d’acheter car c’est Noël ( je remonte un peu loin pour celle là). On avait négocié (ok j’avais demandé) qu’on ne fasse qu’un cadeau tirage au sort par personne. J’ai eu un seul cadeau et il était parfait : une couverture en piloupilou / peau de peluche dans la bonne taille, la bonne couleur (et pourtant non, personne ne s’était renseigné, car je n’en avais même pas parlé à Mr Charming).
  • « j’ai envie d’un beau jeans pour mon fessier rebondi » et hop une amie me parle de cette superbe marque Salsa qui est parfaite.
  • … Vous voyez, parfois c’est vous la synchronicité des autres quand vous leur parlez d’un film, d’un livre, d’une marque de jeans ou de basket, d’un ami à l’autre bout du monde, et parfois le cadeau est pour vous <3

Vous l’aurez compris, pour comprendre et vivre la puissance d’une synchronicité il faut faire des demandes claires à soi et à l’univers (au monde) pour voir que l’on a un retour rapide et efficace (lorsque la demande est juste, positive et bonne pour soi dans sa vie vous l’avez compris aussi j’espère c’est essentiel).

Et vous c’est quoi votre dernière synchronicité ?