Dans la deuxième saison de 13 reasons why, la série qui avait déjà osé parler dans la saison 1 de viol et de harcèlement revient encore plus fort. Elle nous montre comment la femme qui a été violé en le disant haut et fort (on suit le procès) passe du statut de victime à celui de responsable.

Ce qui est très intéressant dans cette 2e saison c’est que l’on décortique comment le système y arrive par la pression du mâle dominant qui va régner par la peur sur toute l’école et même ses « amis » et « coéquipiers ». L’explication de la culture du viol est très claire.

Une pure fiction ? Un délire de féministe qui s’énerve un peu trop sur notre société patriarcale ?

Hélas, la réalité rattrape parfois trop souvent la fiction.
Aux USA, depuis quelques mois « l’affaire Kavanaugh » nous montre que c’est bien pire « en vrai »…

Il est accusé de viol à plusieurs reprises alors qu’il présente sa candidature pour devenir juge. Pas de suspense… il a été élu malgré son procès digne d’une parodie.

Bien entendu lors du procès, on montre du doigt et cherche si la femme dit vrai ou ment etc…
Ce n’est pas ça qui me gène le plus (j’ai l’habitude des retournements d’accusations c’est classique comme technique).
C’est son comportement d’homme qui veut devenir juge qui m’a profondément choqué. Par ses réactions, il nous prouve qu’il (est probablement coupable car beaucoup trop de culpabilité selon moi) n’est pas capable d’assurer ses fonctions sous une pression trop forte.

En tant que juge, il lui ai demandé d’avoir un regard apaisé et d’être capable de porter un jugement en gérant ses émotions.
Pourtant il n’est pas capable de les gérer ses émotions, ni de parler sans scripts (mal) écrit et enfin il utilise la haine pour démontrer son innocence. Au lieu de simplement garder son calme et présenter des preuves qu’ils sont réellement intéressantes.

Je ne rentrerai pas plus dans le détail car John Oliver est incroyable. Il est, selon moi, un des meilleurs féministes hommes qui parlent de l’actualité avec humour. Il le fait avec beaucoup t’intelligence et d’humour. Mon combo préféré.

Pour ceux qui veulent une autre version d’analyse humoristique, Trevor Noah est très pertinent en 7 minutes.
C’est très intéressant de voir comment la TV américaine utilise le slut shaming dit par des femmes envers des femmes pour tenter d’annuler l’importance d’une agression sexuelle.

Je vous conseille donc de regarder cette série TV 13 reasons why en famille (surtout si vous avez des adolescents) pour tenter de lancer le dialogue sur la culture du viol. On comprend bien à quel point il y a une pression importante dans les groupes à l’école. Avec l’affaire Kavanaugh, cela nous prouve que cela continue ensuite dans la société, plus il y a de pouvoir, plus la pression est forte.

Et si vous voulez parler de sexualité et trouver des pistes de réflexions avec quelques solutions je vous conseille le livre Libre !

Et vous, vous le vivez comment cette réalité qui dépasse la fiction ?

 

Remonter en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :