Barbie fait de l'airboat

Barbie fait de l'airboat

L’UCPA a réalisé un de mes rêves (et ce n’était pas compris dans le prix) en me transformant en barbie pour une semaine.
Barbie eaux vives. D’ailleurs, grande déception car elle n’existe pas en vrai. Il a donc suffi que je porte un casque rose avec pagaie assortie pendant 5 jours pour me transformer en cette poupée sexy aux multiples accessoires. Je suis convaincue que la moitié du groupe ne connaissait pas mon vrai prénom (toujours pratique un surnom).

J’ai donc vécu des sensations fortes « en rose » dans les gorges du Haut Allier (un coin perdu où l’on ne capte pas, si ça existe encore) avec un paysage « en vert » à couper le souffle et pour compagnie une bande de rigolos.

Lorsque l’on regarde la photo de groupe, je vous l’accorde on est plus proches de la bande de Playmobil mais bon nous restons dans l’univers du jeu et c’est déjà bien.

L'équipe de Playmobil

L'équipe de Playmobil

Alors c’est quoi UCPA Eaux vives? Pour moi c’était un sport qui me faisait rêver et en même temps un peu flipper. L’UCPA c’était déjà de bons souvenirs avec la plongée aux Saintes et la rando (encore endormie et à moitié saoule de la veille) en Guadeloupe.

Les descentes se pratiquent en groupe sur des embarcations de différents types (par ordre de préférence). Voici une petite révision pour les novices avec les photos « tout va bien » et les photos « ohhhhh nonnnnnnn et plouf »

Le kayak
Très technique et assez flippant pour certains (dont moi) car la jupette qui ferme le kayak renforce le côté étriqué de la chose. Je préfère le kayak de mer, ouvert, à celui de rivière. Mais regardez quand on le gère c’est magnifique !

La maitrise du Kayak

La maitrise du Kayak

Le plongeon du kayak

Le plongeon du kayak

Le raft
Embarcation pour 6 avec un moniteur en plus. Impression de plonger la tête la première dans les rapides car on est assis assez haut. L’effet positif ou négatif dépend sûrement du mono. Moi, j’ai fini avec un coup du lapin et une grosse douleur au cou au bout d’une heure (avec une descente à la journée)… donc, pas mon meilleur souvenir. Il semble que la majorité des personnes aiment, alors je précise quand même que c’est sensations fortes à plusieurs.

Le raft et le kayak

Le raft et le kayak

Le canoraft
On se prend pour des indiens dans ces bateaux gonflables où l’on doit être assis sur les genoux et communiquer le mieux possible avec son partenaire. Très drôle donc avec un super binôme (moi elle était top, jamais les cheveux mouillés c’est pour dire le niveau !!)

Le binome de choc

Le binôme de choc

Le canoraft qui fait un bisou au caillou

Le canoraft qui fait un bisou au caillou

Le tubing
C’est une bouée géante que tu dois tenter de maîtriser en vain. Un vrai délire avec des 360° et des parties de rigolades assurées.

Parfois à l'endroit souvent à l'envers

Parfois à l'endroit souvent à l'envers

le 360 qui finit en upside down

le tubing qui finit en upside down

L’airboat
Mon coup de cœur car maniable, proche de l’eau et des sensations. On le gère en solo et donc plus en accord avec ses envies (il y a toujours des passages plus faciles que d’autres) et de son niveau de témérité.

L'airboat en solo

L'airboat en solo

il peut s'en sortir

il peut s'en sortir

Barbie en action

Barbie en action

Vous me croyez si je vous dis que je suis ressortie nickel (et mouillée) mais pas tombée dans l’eau ? C’est là que l’on dit merci à son professeur et ses bons conseils !

Et vous : Vous préférez laquelle de ces embarcations?

Merci à Benjamin, Ambroise et Bla (la thaïlandaise de l’UCPA qui a pris les photos en action) pour les photos.