Je vous ai parlé d’amour, je me devais de vous parler de plaisir et de sexe !
Une femme découvre la sexualité entre ses désirs et… la réalité des agressions et harcèlement de rue, la peur d’être une victime, l’envie de s’habiller sexy mais sans passer pour une pute ou résister au slutshaming, la difficulté de dire non (ou de dire oui puis de vouloir dire non).
Si on ajoute à cela la pression d’être toujours bien maquillée, d’être à la mode, d’être intelligente mais pas trop, de savoir ce qu’on veut faire dans la vie sans prendre trop de place… Bref devenir une belle jeune femme intelligente (oui cela existe !)

Une fois toutes ces ruminations et soucis traités, il reste peu de temps à une jeune fille de 17 ans (âge moyen du premier rapport) pour réfléchir et chercher son désir !

Car c’est essentiel de former les jeunes (et les adultes) sur cette thématique de la sexualité avec de belles valeurs de respect et de dignité pour pouvoir avancer sur les autres problématiques sociétales d’équité et d’agressions.

C’est essentiel pour avoir une vie épanouie et ensuite créer un couple autant épanoui. Hélas c’est complètement mis à côté de l’amour au lieu de l’envisager comme une complémentarité (mais c’est un autre sujet) (que j’essaierai d’aborder plus tard).

No go : à ne pas regarder pour se former !

  • les vidéos porno qui résument la sexualité à la « pénétration ». C’est aussi triste que de résumer un repas à son dessert. Cela genère aussi des complexes tant vis à vis des hommes et de « leur performance » que des femmes qui ne comprennent pas pourquoi ce n’est pas aussi simple de « jouir ».
  • les magazines féminins dont je n’aime pas les tons accusateurs et anti-féministes donc ce n’est pas une option valable pour moi. Ils n’invitent pas de vrais pros pour en parler, cela restent des poncifs. A éviter donc.

Go go go : informations pour changer de regard sur le plaisir au féminin

J’ai l’impression que depuis l’année dernière il y a de plus en plus de sources pour mieux comprendre et vivre sa sexualité.

  • Le nouveau portail OMGYES qui propose « une nouvelle manière interactive d’explorer les multiples formes de plaisir chez les femmes basée sur des recherches récentes ». Il y a un abonnement pour avoir accès à des vidéos et même des vidéos d’entraînements.  Cette approche est nouvelle, de-culpabilisante et pragmatique.
  • Laci Green et sa chaîne qui cartonne. En plus de ses vidéos elle va dans les campus répondre aux étudiants américains. Elle est jeune, parle sans détour et prône le « safe and positive sex » !
  • Le pornhub (qui se rachète une conscience ?) propose des sources d’informations avec des médecins et psychologues sous forme d’articles et de vidéos.

Et vous, où trouvez-vous de vraies informations utiles sur ce sujet tabou ?