les pieds dans la neige

les pieds dans la neige

Je vous avais prévenus que j’étais très en retard… Je vais vous reparler de la neige, alors que tout le monde hurle au scandale « il fait trop froid », en attendant le printemps.
Je vous imagine tous en train de chercher des petits oeufs et bien moi cela me fait penser à mon meilleur souvenir de running : La neige fraiche.

Sortez les écharpes et préparez vous à réver.

Je suis comme vous et j’attends avec impatience de pouvoir ranger mes écharpes, mais j’avoue que j’espère au fond de moi avoir encore un peu de neige. Pas celle de Paris, métro, gadoue que je connaissais, mais celle magique sur laquelle j’ai osé courir.

Je serai franche, je suis sortie ce jour là pour prendre des photos et me balader tranquillement… sûrement aussi pour ne pas casser mon rythme de 1 running par jour (ou presque).

..

..

J’étais donc en tenue jogging + baskets Décathlon (mon sponsor officiel) et puis j’ai vu des runneurs oser vraiment courir et non pas marcher.

.

.

J’ai osé et j’ai découvert le paradis, oui le paradis blanc. Vous allez dire que j’en rajoute, mais non c’est incroyable comme sensation.

.

.

On s’enfonce doucement, car oui déjà que je cours doucement, alors là c’est la douceur même.

.

.

On n’entend presque pas la nature (et ni les voitures, ni les autres) et seulement le crissement sous ses pieds

.

.

Il y a aussi l’aspect enfantin : fouler un sol vierge, un sol où personne n’a encore posé de traces. Oui, je reste une grande enfant.

.

.

Bon trêve de blabla, et je vous laisse admirer encore quelques une de mes photos. Heureusement que je suis encore en fractionné, mes périodes de « marcher » m’ont permis d’en prendre beaucoup.

.

.

Désolé, elles ne sont pas retouchées, car je n’ai pas encore eu mon cours avec Céline, mais bientôt bientôt.

.

Les cérisiers japonais que j’adore qui tentent de survivre à la neige

J’espère que vous l’aurez compris en voyant les photos, j’ai eu l’impression d’être seule au monde. Comme une petite fée qui découvre la nature … ok je sors (courir).

Et vous, vous seriez sorti courir ?